La dernière grande ville nord-américaine sans services VTC vient de trouver sa solution avec Kater

Le 30 mars, Kater, une entreprise de technologie basée à Vancouver, a lancé la phase bêta de la première application VTC de la ville

VANCOUVER, 3 avril 2019 /PRNewswire/ — Kater Technologies Inc. a lancé la phase bêta de la première application VTC (en anglais, ride-hailing) de Vancouver le 30 mars dernier. L’application permet de mettre en relation les utilisateurs avec des chauffeurs VTC à la demande au moyen de leurs smartphones pour jouir de déplacements sûrs, prévisibles et fiables. Kater lancera sa flotte complète de voitures plus tard ce printemps.

Le PDG de Kater, Scott Larson, a déclaré : « Vancouver est une ville unique en ce qui concerne la réglementation des transports et des services VTC, et nous pensons que Kater est la solution à bon nombre des dilemmes de mobilité qui nous affectés pendant trop longtemps. D’un simple clic, vous pouvez réserver une voiture Kater pour venir vous chercher, obtenir une estimation du coût et de l’heure d’arrivée de votre déplacement, vérifier le nom et la plaque d’immatriculation du chauffeur, suivre votre voiture à son arrivée, payer via l’application et évaluer votre chauffeur. »

L’activité des VTC est un sujet controversé à Vancouver, puisque la législation en vigueur prévoit des exigences en matière d’autorisation, de règles de délimitation, de restrictions de prix et de qualifications des chauffeurs, ce qui empêche les entreprises traditionnelles du VTC de pénétrer sur ce marché. Kater a développé une solution hybride respectant le cadre réglementaire actuel.

Kater exploitera sa propre flotte de voitures neuves qui ne pourront être réservées que par le biais de l’application. Les chauffeurs de Kater auront la garantie de toucher un minimum vital de 20 dollars l’heure et pourront gagner jusqu’à 35 dollars l’heure. Les chauffeurs disposeront d’une voiture et les frais d’entretien, d’assurance, d’autorisation et de licence VTC, si nécessaire, seront couverts.

« Nous avons trouvé une solution immédiate qui est conforme à la réglementation en vigueur et offre une alternative indispensable aux Vancouvérois. Notre approche intelligente en matière de mise à l’échelle nous permettra de ne pas aggraver les embouteillages ou la pollution à Vancouver pendant les heures de pointe, et le succès des chauffeurs sera garanti grâce à un salaire minimum vital de 20 dollars l’heure. La sécurité est une priorité absolue pour Kater et, à ce titre, tous nos chauffeurs doivent posséder un permis professionnel de classe 4 et une licence VTC, en plus d’une formation rigoureuse. Je pense que le modèle de Kater peut être déployé dans d’autres villes du monde qui sont confrontées à certains de ces problèmes et qui recherchent des solutions plus globales », ajoute Larson.

Pour plus d’informations :
Olivia Bradford + Sophie Kelk, Jive PR + Digital
1+ (778) 919-9004
Media@kater.com

www.kater.com

You May Also Like