Janet D’Addario, co-fondatrice de D’Addario & Co., et ancienne présidente de Providence House, s’est éteinte à l’âge de 72 ans.

FARMINGDALE, État de New York, 18 juin 2021 (GLOBE NEWSWIRE) — Janet D’Addario, une force créatrice et philanthropique prodigieuse dans le monde entier, et l’épouse du président de D’Addario, Jim d’Addario, est décédée le 14 juin chez elle, entourée de toute sa famille. Elle avait 72 ans.

Selon son mari, Jim D’Addario, son décès est dû à des complications suite à un cancer de la vésicule biliaire.

Janet Marie D’Addario était née le 10 décembre 1948 dans le comté de Nassau. Ses études lui ont fait faire le tour de Long Island, ayant fréquenté : St. Brigid à Westbury ; la St. Dominic’s High School à Oyster Bay et le Nassau Community College à Garden City.

En 1966, le cours de sa vie a changé à jamais lorsqu’à 18 ans, alors chanteuse principale d’un groupe folk, elle a rencontré un autre jeune musicien en herbe qui s’est tout de suite épris de sa tendre voix et de sa personnalité magnétique. Par la suite, Jim et Janet D’Addario se marient, chantent et se produisent ensemble sur scène, puis entament un partenariat extraordinaire de 50 ans qui a donné naissance à une famille, un héritage philanthropique et l’entreprise d’accessoires de musique la plus prestigieuse au monde.

Lorsque D’Addario & Co. a été fondée en 1973, Janet a utilisé ses talents créatifs pour concevoir la publicité de la société ainsi que le design d’emballage de tous ses produits. Organisation alors naissante, la vision et la compassion de Janet ont eu une influence considérable sur le développement de la culture qui la guide aujourd’hui.

Elle a occupé diverses fonctions, notamment celles de directrice des relations avec les artistes et co-fondatrice de la D’Addario Foundation, qui continue de dispenser une éducation musicale aux jeunes enfants des communautés mal desservies. Janet a occupé le poste de directrice générale de la Fondation pendant 20 ans, aidant à sensibiliser à la cause en produisant des concerts de musique classique dans des villes du monde entier.

Mme D’Addario était connue par sa famille et ses amis pour sa compassion et sa générosité sans égales, croyant fermement que les actions signifient bien plus que de simples mots. Elle continuera à siéger 11 ans au conseil d’administration de Long Island Cares, l’organisme caritatif créé par Harry Chapin pour éliminer la faim sur Long Island. En tant que pieuse catholique, elle a soutenu de nombreuses œuvres de bienfaisance catholiques à travers le monde, le système de l’hôpital catholique de Long Island ainsi que sa propre paroisse, St. Brigid.

L’association caritative qui occupait une place particulière dans son cœur était Providence House, une institution de New York qui fournit des logements transitoires aux femmes et aux enfants sans abri.

« Providence House est, à bien des égards, l’incarnation même de ma femme… lorsqu’elle voyait des gens souffrir, elle voulait les soulager. Lorsqu’elle voyait des individus affamés, elle leur apportait de la nourriture. Lorsqu’elle voyait des sans-abri, elle leur offrait un refuge. Mais surtout, lorsque Janet voyait quelqu’un sans espoir, elle travaillait dur afin de lui fournir les outils nécessaires pour rétablir sa volonté de surmonter ses difficultés », explique Jim d’Addario.

Mme D’Addario a été membre du conseil d’administration de Providence House pendant 21 ans et présidente de 2004 à 2019. Au cours de ces années, elle a aidé à lever des millions de dollars pour garantir que des milliers de femmes et d’enfants auraient une voie vers un avenir plus prometteur. Son travail inestimable a conduit à ce que Janet et Jim soient nommés premières personnes d’espoir (People of Hope) en 2002 et à la construction de la résidence D’Addario de 43 unités dans le quartier de Bedford-Stuyvesant, à Brooklyn.

Outre son travail philanthropique, Janet était une passionnée de gastronomie et une peintre prolifique. Sans surprise, sa plus grande joie était de réunir ses amis et sa famille pour un repas maison, et parfois pour une représentation musicale aux côtés de Jim, ainsi que de leurs nombreux amis musiciens.

Janet D’Addario était la fille de Robert James Carbone et Annabelle (Eannaccone) Carbone de Westbury, dans l’État de New York. Elle laisse derrière elle son mari aimant après plus de 50 ans de mariage, Jim D’Addario, et leurs trois enfants : Julie (Pat), Amy (Marcus) et Robert (Gina). Elle laisse aussi huit petits-enfants, et ses chiens adorés, Dave et Blue.

Au lieu de cadeaux ou de fleurs, la famille demande à quiconque souhaite lui rendre hommage d’envisager de faire un modeste don à Providence House (https://www.providencehouse.org/support-our-work).

Une photo accompagnant ce communiqué est disponible sur https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/88f5885b-1766-4876-89ab-810766a28ed6

Natalie Morrison
natalie.morrison@daddario.com

You May Also Like